La Bergerie Nationale inaugure un nouveau projet bio

Quand éleveurs laitiers, transformateurs et collectivités s’associent pour mieux nourrir nos enfants : un projet à la Bergerie Nationale !

Vache Bergerie Nationale
Vache Bergerie Nationale

Les 55 vaches, converties au bio en mai 2016, à la Bergerie Nationale de Rambouillet ont vite trouvé des débouchés.

« L’Ile-de-France a vu son nombre de fermes décliner avec une spécialisation vers la production de céréales pour l’export. Nous ne pouvons pas nous permettre de reproduire ce même schéma en bio. Le développement de l’agriculture bio va de pair avec le local, surtout en Ile-de-France », explique Christian Pierre, président du Groupement des Agriculteurs Biologiques d’Ile-de-France (GAB IdF)

Du bio à la cantine ou au resto : c’est royal !

Les yaourts de la Ferme de Sigy
Les yaourts de la Ferme de Sigy

Dans la magnifique enceinte de la bergerie nationale de Rambouillet, deux professionnels des produits laitiers ont inauguré le 1er décembre 2016 leurs ateliers de transformation du lait bio produit par les 55 vaches de la laiterie de la Reine. Ce partenariat permet de développer toute une gamme de produits laitiers : mozzarella, ricotta, burrata, fromage blanc ou yaourts, pour alimenter les cantines scolaires et d’entreprises de la région, les restaurants locaux et les particuliers. Une filière 100 % made in Ile-de-France.

Les fromages d'Ottanta
Les fromages d’Ottanta

 

 

« On espère que la Bergerie sera un modèle pour les agriculteurs d’Ile-de-France », indique Christian Pierre. En effet, cette zone étant très consommatrice de produits bio, avec une demande plus importante que l’offre, les projets devraient se multiplier. « Ici, nous sommes dans une ferme expérimentale depuis Louis XVI. Et aujourd’hui, nous avons inauguré un projet du 21ème siècle », ajoute Roland Delon, directeur de la Bergerie.

 

 

Nous souhaitons une belle réussite à Sara Lacamba (Ottanta) et Ottman Beirouk (La Ferme de Sigy) !

Sources : GAB IDF, lsa-conso, le Parisien